L'épaisseur minimale du disque de frein

Le bon fonctionnement du système de freinage d'un véhicule dépend de plusieurs facteurs.
Au cours de l'entretien, on se concentre souvent sur l'usure des plaquettes de frein, en oubliant de contrôler l'épaisseur des disques de frein. On a en effet tendance, à tort, à croire que le disque de frein n'est pas sujet à l'usure. En fait, le phénomène qui provoque l'usure des plaquettes de frein entraîne également l'usure du disque de frein avec le temps.
 
La limite d'usure du disque de frein peut être définie comme l'épaisseur en dessous de laquelle l'efficacité de l'action de freinage n'est pas garantie. Il s'agit d'un paramètre fondamental qui doit être pris en compte lors des contrôles périodiques.
 

Quelles sont les conséquences de l'utilisation d'un disque de frein trop usé ?

 
La réduction de l'épaisseur diminue la capacité de dissipation de la chaleur du disque et sa résistance mécanique, ce qui entraîne une série de problèmes et de dysfonctionnements critiques, tels que :
  • la formation de criques thermiques sur la piste de freinage, dues à l'augmentation de la température et à la réduction de l'épaisseur
  • la déformation du disque avec apparition de vibrations et de bruit
  • l'allongement de la course de la pédale, dû à la réduction de l'épaisseur de la piste de freinage. Dans les cas extrêmes, l'usure du disque de frein peut également provoquer une fuite par le piston de l'étrier de frein, ainsi que la sortie des plaquettes de frein de leur emplacement dans l'étrier ou leur blocage.
 
En plus des problèmes ci-dessus, l'utilisation d'un disque usé pourrait également entraîner l'apparition d'autres phénomènes très dangereux, notamment en cas de conduite du véhicule dans des conditions extrêmes, comme par exemple le vapor lock (ou bouchon de vapeur) ou le fading (ou patinage).
La haute température du disque associée à un grand nombre de freinages - par exemple sur une route de montagne - peut entraîner une augmentation de la température du liquide contenu dans le système de freinage au-delà de 200°C.
La surchauffe du liquide de frein se traduisant par la formation de bulles de vapeur à l'intérieur du circuit est appelée vapor lock (ou bouchon de vapeur). Ces bulles de vapeur étant compressibles, la pression de la pédale de frein, même à fond, ne provoque pas de décélération.
 
Le phénomène de fading est lui-aussi lié à l'augmentation de la température due à la réduction de l'épaisseur du disque de frein et à l'utilisation intensive du véhicule. L'augmentation de la température entraîne une réduction du coefficient de friction entre la plaquette et le disque de frein et donc une augmentation de la distance de freinage.
 
L'épaisseur minimale du disque de frein
 

Comment mesurer l'épaisseur minimale du disque de frein ?

 
Pour bien mesurer l'épaisseur minimale du disque de frein, il est nécessaire d'utiliser une jauge. La mesure doit être effectuée au moins en 4 points différents. La valeur la plus basse doit être prise en compte pour l'ensemble du disque.
Cette valeur doit être comparée à la valeur indiquée sur le disque et identifiée par l'abréviation MIN TH = (Minimum Thickness), suivie de la cote en millimètres. Si la mesure effectuée donne des valeurs inférieures à MIN TH, il faut remplacer le disque de frein. 
Enfin, il est important de souligner qu'il faut toujours remplacer les 2 disques de frein d'un même essieu, même si un seul disque a dépassé la limite d'usure.
 

Comment résoudre le problème ?

 
Pour assurer la sécurité du conducteur et des passagers, il faut contrôler régulièrement l'ensemble du système de freinage. On a ainsi la certitude que les freins fonctionnent correctement et on évite les ruptures ou les dommages.
Toutes les pièces trouvées défectueuses à chaque inspection doivent être remplacées.

Il est également important d'effectuer un contrôle visuel de l'état des disques de frein lors de l'inspection, que celle-ci soit planifiée ou pas. En règle générale, les disques de frein doivent être remplacés tous les deux remplacements de plaquettes de frein.

Le remplacement doit être effectué conformément aux spécifications du constructeur, en utilisant une clé dynamométrique pour serrer les vis au couple préconisé et en suivant la séquence de serrage indiquée.
 
Consulter le tableau des couples de serrage Brembo : Couples de serrage – Support Brembo
Vous avez d'autres questions ?
Contactez l'assistance Brembo, nos techniciens vous répondront dès que possible !
Revenir à l'index
Montage et entretien
Lire l'article suivant
Pourquoi l'entretien des étriers de frein est-il aussi important ?