Pourquoi l'entretien des étriers de frein est-il aussi important ?

Pour un freinage efficace, les composants du système de frein doivent entrer en contact les uns avec les autres pour générer une friction. Toutefois, lorsqu'il n'est pas nécessaire de ralentir le véhicule, il est impératif que les disques et les plaquettes de frein ne soient plus en contact pour ne pas gêner le mouvement ou, pire encore, endommager les composants en raison de la chaleur excessive produite par la friction.

Avec le temps, l'existence possible d'un léger contact permanent entre le disque et la plaquette de frein pourrait provoquer une usure irrégulière des composants, une surchauffe du système de freinage et l'apparition de bruits et de vibrations.

Pour qu'un système de freinage fonctionne correctement et en toute sécurité, les composants doivent pouvoir se déplacer librement. Fabriqués en métal pour bénéficier de hautes résistances mécanique et thermique, ils ont donc tendance à se corroder et à se détériorer avec le temps.

Les tiges de guidage des étriers font partie des éléments qui peuvent facilement se corroder, en raison de la réaction électrochimique entre le métal et le milieu environnant.
Le système de freinage d'une voiture est constamment soumis à des contraintes et à des phénomènes comme la pollution, l'eau, le sel ou la saleté qui accélèrent la corrosion. Même un lavage agressif à haute pression peut entraîner des dommages ou des inconvénients malencontreux : un jet d'eau à haute pression peut suffire à faire sauter les joints d'étanchéité des étriers et créer des infiltrations d'eau entre les surfaces de coulissement. De plus, les détergents alcalins peuvent déclencher des phénomènes de corrosion et d'oxydation empirant au fil du temps et générant des sifflements désagréables au point de devoir démonter, contrôler et traiter les zones de contact des étriers avec un lubrifiant spécial.
 

Quel lubrifiant choisir ?

 
Il est essentiel de bien choisir son lubrifiant pour préserver le bon fonctionnement du système de freinage. L'utilisation d'un lubrifiant non adapté peut avoir l'effet inverse de celui souhaité : les acides gras sur les tiges de guidage entraînent une perte de mobilité du support et une surchauffe des freins.
 
On trouve sur le marché toute une série de produits pour lubrifier le système de freinage : les lubrifiants à base de cuivre sont très courants mais, pour éviter l'oxydation galvanique, il serait préférable d'utiliser des lubrifiants sans cuivre.

Par ailleurs, le type de lubrifiant à utiliser dépend de la surface de contact qui doit être traitée. Les points de contact exposés, comme les points d'appui sur les supports métalliques des plaquettes et les étriers, nécessitent un lubrifiant qui puisse non seulement résister aux températures élevées générées par le freinage, mais également aux "lavages" à l'eau afin de conserver ses propriétés anticorrosion.

Brembo B-QUIET est la solution parfaite : la formule utilisée ne contient pas de métaux et élimine donc toute possibilité de corrosion galvanique. Le lubrifiant Brembo est une solution efficace, extrêmement résistante aux lavages, qui présente un point de fusion particulièrement élevé, pour une protection continue des surfaces sur lesquelles il est appliqué. Il est recommandé de l'appliquer sur les surfaces de contact entre les parties métalliques de la plaquette et de l'étrier en veillant à ne pas l'appliquer sur les surfaces de freinage des plaquettes et des disques de frein, car les performances de freinage pourrait être compromises.

Les tiges de guidage des étriers flottants et leurs axes nécessitent un autre type de lubrifiant. Les éléments en caoutchouc de l'étrier de frein (joints d'étanchéité, coiffes de protection contre la poussière, bouchons, soufflets des tiges de guidage) sont en EPDM, qui est un matériau compatible avec les liquides de frein DOT.

L'EPDM peut être endommagé par l'utilisation de produits non compatibles, tels que l'huile minérale, les lubrifiants et les détergents non tolérés. Les éléments en caoutchouc absorberaient le lubrifiant et gonfleraient au fil du temps, perdant ainsi leur étanchéité. Les étriers de frein subiraient de graves dommages, avec des conséquences sur les disques et les plaquettes, sur les performances et le confort de freinage, ainsi que sur la durée de vie de ces composants.

Lors de l'entretien des étriers, il est donc conseillé de choisir avec soin le lubrifiant à appliquer sur les différentes surfaces et de procéder correctement à la lubrification et au contrôle des composants.
 
Pourquoi l'entretien des étriers de frein est-il aussi important ?
 

Comment bien entretenir les étriers de frein ?

 
Un bon entretien de l'étrier de frein, effectué par un professionnel, comprend une série d'opérations qui permettront de préserver son efficacité :
  • Inspecter et nettoyer les ressorts et le support de l'étrier. Nettoyer avec soin les sièges des plaquettes de frein.
  • Lubrifier les surfaces de contact entre la plaquette de frein et l'étrier avec un lubrifiant adapté.
  • Contrôler les pistons, les joints, les coiffes et les éléments coulissants de l'étrier pour s'assurer qu'ils ne sont pas endommagés ni corrodés et qu'ils peuvent coulisser librement. Il est également conseillé de vérifier l'absence de fuites.
  • Nettoyer et lubrifier les tiges de guidage de l'étrier avec un lubrifiant spécifique.
  • Utiliser une graisse spécifique pour chaque composant.
  • Si des composants sont endommagés, corrodés ou déformés, les remplacer par des composants neufs et de qualité (en savoir plus sur les kits Brembo de réparation pour étriers de frein).
Vous avez d'autres questions ?
Contactez l'assistance Brembo, nos techniciens vous répondront dès que possible !
Revenir à l'index
Montage et entretien
Lire l'article suivant
Couples de serrage