Pièces de rechange : comment différencier pièces d’origine et pièces équivalentes en 10 points

Parmi les nombreuses questions souvent posées à Brembo, l'une des plus épineuses concerne les différences de qualité des pièces de rechange des systèmes de freinage. À l'exception des pneus, tout ce qui doit être remplacé périodiquement sur une voiture - de l'huile moteur aux plaquettes de frein, en passant par le liquide de refroidissement et les filtres - n’est pas visible à l'œil nu et est donc difficile à détecter.
 
L’une des questions inéluctables concerne la différence entre les pièces de rechange de première monte ou d’origine (en anglais, Original Equipment ou OE) et celles de qualité équivalente à l’origine des systèmes de freinage, mais aussi des vitres, des composants électroniques ou même du système d’échappement. Les termes sont plutôt rebutants pour ceux qui ne maîtrisent pas l’anglais, d’où le recours fréquent à la métaphore du médicament générique.
 
Grave erreur ! La différence entre pièce d’origine et pièce équivalente est fondamentale, et pas seulement en termes de notoriété de la marque ou d'investissements publicitaires, comme nous allons le montrer dans cet article. Mais d'abord, précisons ce qui fait l’essence même de Brembo.
 
En tant que concepteur et producteur de composants et de systèmes de freinage en première monte pour de nombreux modèles de véhicules légers, véhicules utilitaires ou industriels, et de motos, partout dans le monde, notamment grâce à ses usines situées en Europe, en Amérique du Nord et du Sud et en Chine, Brembo est à tous égards un fournisseur de première monte depuis plus de trois décennies.
 
Voici 10 différences entre pièces d’origine et équivalentes. Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, nous vous donnons un conseil utile pour identifier immédiatement les produits de première monte.
 

Comment reconnaître un produit de première monte

 
Tous les produits d’origine sont immédiatement reconnaissables car ils portent le logo OE supplier.

Pareil pour les produits de première monte de la gamme Brembo Aftermarket, leur identification est immédiate. Les boîtes de plaquettes, de disques et d’étriers de frein rénovés, de mâchoires et de tambours Brembo comportent toutes en effet le logo OE supplier.

1. De la fonte, c’est vite dit !

 
Historiquement, les disques de frein étaient fabriqués en fonte et, aujourd'hui encore, la majorité des véhicules en circulation utilisent ce matériau, à l'exception de supercars exclusives qui utilisent le carbone-céramique. Toutefois, nombreux sont ceux qui ignorent que le terme « fonte » couvre de nombreux alliages qui se distinguent par leur composition chimique et donc par leurs performances.
 
Brembo utilise plus de 40 types de fonte différents. Le choix de composants d’origine garantit en effet l’utilisation d’un matériau absolument identique à l’équipement de première monte. Les composants standard ne garantissent pas cette parfaite équivalence.
 

2. Le monde fabuleux de la plaquette de frein

 
La gamme de plaquettes de frein Brembo assure une sécurité de freinage maximale, grâce à un contrôle absolu de toutes les étapes de production : de la recherche et développement aux essais, en passant par la fabrication du matériau de friction et les usinages mécaniques.

Pour ses plaquettes de frein, Brembo utilise plus de 100 matériaux de friction différents, créés afin d’offrir, pour chaque véhicule et style de conduite, la solution la mieux adaptée en termes de performances et de confort. Proposer une telle variété pour un fabricant de pièces équivalentes est clairement impossible.
 

3. L’apparence peut être trompeuse

 
À première vue, un disque de frein de qualité économie peut ressembler à une pièce d’origine, mais qu’en sera-t-il quelques mois plus tard ? Rien ne dit que le revêtement anticorrosion sera préservé après utilisation.

Les disques de frein Brembo avec revêtement anticorrosion UV garantissent une plus grande résistance à la corrosion, comme le confirment les essais au brouillard salin et les tests de résistance à l'humidité. Et le résultat ne se limite pas au plaisir esthétique pour l’utilisateur de la voiture : il se traduit en meilleure protection du disque contre la corrosion et les agents atmosphériques.
 

4. L’union fait la force

 
Brembo travaille en étroite collaboration avec les constructeurs automobiles lors du développement de nouveaux modèles, dès la phase de prototypage, afin de valider le système de freinage le plus efficace. L'étude des composants de freinage, y compris les essais statiques, dynamiques et routiers, est optimisée selon le modèle à équiper.

C'est précisément cette collaboration qui permet à Brembo de comprendre et donc de reproduire les tolérances strictes des composants de freinage de première monte, dont les valeurs varient d’un système à l’autre. Il n'en va pas de même pour les fabricants de composants standard, dont les produits peuvent donc être soumis à des déformations de la piste de freinage (DTV) et à des oscillations du disque pendant la rotation (run out).
 

5. Le secret est caché à l'intérieur

 
Pendant longtemps, il suffisait de regarder la surface et la finition d’un disque de frein pour savoir s'il était de bonne qualité. Mais les disques modernes sont beaucoup plus complexes qu’ils n’y paraît : ils contiennent par exemple une chambre de ventilation pour dissiper la chaleur le plus rapidement possible, ce qui est impossible à voir sans disséquer le disque.

Un certain nombre de disques d’origine se caractérisent par leur système de ventilation à plots (PVT) breveté par Brembo. Une technologie qui, grâce à la forme et à la distribution des plots, réussit à créer une circulation d’air à l’intérieur de la chambre de ventilation, qui permet une évacuation  plus efficace de la chaleur, tout en créant une barrière contre la formation de criques. Sur les disques Brembo de dernière génération, les plots ont une géométrie particulière pour encore plus d’efficacité et de performance. Ne disposant pas des droits sur les brevets nécessaires, les fabricants de pièces équivalentes ne peuvent pas utiliser la ventilation PVT, d’où des produits beaucoup moins performants et moins résistants.
 

6. Mais l’extérieur est lui-aussi reconnaissable

 
Les plaquettes de frein Brembo sont soumises à un traitement thermique de surface (scorching), qui garantit une efficacité maximale même aux températures les plus élevées.
 
Généralement inexistant sur les plaquettes de qualité économique, le scorching permet l'élimination préventive des gaz susceptibles de provoquer une réduction significative du coefficient de friction entre le disque et la plaquette de frein à des températures élevées. On limite ainsi la perte d’efficacité au freinage (phénomène de fading ou patinage) et la performance au freinage reste donc constante.
 

7. Silence, on freine !

 
En plus de garantir une performance optimale, les plaquettes de frein Brembo de première monte assurent un haut niveau de confort au freinage. Elles y parviennent en partie grâce aux différentes couches en caoutchouc, acier et caoutchouc de la cale antibruit (anti-noise shim). Mais, là encore, le choix fondamental concerne le matériau de friction qui, en plus d'assurer un maximum de sécurité au freinage, doit garantir un confort maximal et l'absence de bruits ou de sifflements gênants.

Il va sans dire que rares sont les fabricants de plaquettes de frein équivalentes qui investissent dans la recherche et le développement en la matière.
 

8. Rien n'échappe au Big Brother

 
Avant d’être mis sur le marché, chaque composant de freinage doit être soumis à une série de tests extrêmement rigoureux, dans toutes les conditions d'utilisation, même les plus extrêmes. À commencer par les essais sur bancs statiques, où le composant est soumis à des cycles de charge supérieurs à ceux qui sont physiquement applicables sur un véhicule dans diverses conditions ambiantes.
 
Ensuite, on passe aux essais sur bancs dynamiques qui permettent de reproduire la dynamique du véhicule à équiper. Là encore, on applique sur le composant des charges supérieures aux valeurs de fonctionnement, afin de vérifier sa résistance, son efficacité son confort et ses fonctionnalités. Enfin, on passe aux essais sur route. Un fabricant de composants de qualité économie dispose difficilement des ressources, des méthodologies et des machines nécessaires pour effectuer tout cela.
 

9. Homologation et facilité de montage

 
L'emballage des disques et plaquettes de frein Brembo fournit des informations utiles, telles que les caractéristiques techniques des produits, ainsi que les symboles de certifications internationales requises par les différents marchés. Ainsi, en Europe, l’homologation ECE R90, obligatoire pour commercialiser disques et plaquettes, figure systématiquement sur toutes les boites de disques et plaquettes Brembo.
 
De plus, le montage des plaquettes est facilité par une vaste gamme d’accessoires et kits de montage, contenus dans la boîte et par des instructions téléchargeables depuis le site Brembo. Une aide indispensable dans le cas de plaquettes de frein directionnelles, dont le montage du mauvais côté augmente le niveau de bruit au freinage et l’usure des plaquettes, et réduit les performances du système de freinage dans son ensemble.
 

10. Vive la durabilité

 
L'engagement de Brembo en faveur de la durabilité et de l'environnement englobe toutes ses activités, dès les premières étapes de la recherche et du développement, afin de créer des produits, des solutions et des processus toujours plus durables. Cette démarche se retrouve également dans ses différents standards de qualité et procédés de fabrication.
 
Le revêtement utilisé par Brembo exige un séchage à l'aide de lampes à UV. Les revêtements anticorrosion UV étant à base d’eau, ils se différencient des revêtement traditionnels à base de solvants chimiques. La consommation d’énergie est donc plus faible et l’émission de composés organiques volatils (COV) égale à zéro.
 
Original Equipment - Brembo
Vous avez d'autres questions ?
Contactez l'assistance Brembo, nos techniciens vous répondront dès que possible !
Revenir à l'index
Comment choisir le bon produit
Lire l'article suivant
Disques de frein avec ventilation à ailettes et à plots : les différences