Actualités

Toutes les nouveautés Brembo pour la saison de F1

17 juillet 2020

Les innovations pour les systèmes de freinage Brembo en course pour le championnat de F1.

Brembo confirme sa présence au Championnat du Monde de Formule 1 qui a débuté avec le Grand Prix d’Autriche.
L’expérience murie durant 45 saisons en Formule 1 permet à Brembo de réaliser des systèmes de freinage personnalisés pour chaque écurie.
 
Toutes les nouveautés Brembo pour la saison de F1
 
Six solutions de freins à disques carbone
La ligne aérodynamique des monoplaces développées pour l’année 2020 ne diffère pratiquement pas de celle de la saison précédente, mais avec un moteur plus performant, les vitesses de pointe augmentent et impliquent des freinages plus longs.

La plupart des monoplaces utiliseront des disques en carbone de 32 mm d’épaisseur sur le train avant et de 28 mm sur le train arrière. Selon les températures anticipées sur chaque course et en fonction de la stratégie adoptée, chaque pilote aura le choix parmi six solutions de disques pour le train avant et deux pour le train arrière. 

Si en 2019 Brembo proposait aux équipes trois types de disques pour le train avant (1480 trous - Very High Cooling - sur 7 rangées comme solution extrême ; 1250 trous - High Cooling - sur 6 rangées ; 800 trous - Medium Cooling - sur 4 rangées), l’année 2020 confirme ces trois ventilations, mais chaque catégorie présente un usinage spécifique sur la piste extérieure, baptisé « groove ».
La nouvelle famille de disques « groove » se caractérise par un usinage sur la piste extérieure du disque qui crée une section divergente pour l’air qui s’échappe des trous de ventilation du disque.  Cette géométrie permet de mieux refroidir le matériau.  
En particulier, la solution à 7 rangées de trous avec « groove » s’adapte aux circuits les plus sévères pour le système de freinage, tels que le circuit de Shakir à Bahreïn, celui de Marina Bay à Singapour, celui de Montréal au Canada et celui de Yas Marina à Abu Dhabi. Sur de telles pistes, la température des disques peut atteindre des pics de 1 200 °C.
 
À l’arrière, deux solutions restent confirmées : 1250 trous (High Cooling), sur 5 rangées ; 800 trous (Medium Cooling) sur 3 rangées.
 
À la recherche de la légèreté
Brembo continue de travailler sur le système de freinage en mettant l’accent sur la miniaturisation maximale des éléments qui composent le Brake by Wire et sur l’allègement des étriers en aluminium-lithium. Brembo fournira les étriers traditionnels à 6 pistons, soit le nombre maximal de pistons fixé par le règlement, à 8 équipes sur 10.
 
En parallèle, l'entreprise bergamasque a essayé d’accélérer la réponse et donc la réactivité des unités BBW : le niveau d’intégration avec les monoplaces s’accroît de plus en plus et, en 2020, 4 écuries utiliseront le Brake by Wire Brembo.
 
Personnalisation, télémétrie et maintenance
Chaque équipe définit, avec les ingénieurs Brembo, le rapport optimal entre le poids et la rigidité que les étriers de frein doivent assurer en fonction des besoins spécifiques de la voiture. Les méthodes de conception sophistiquées ont permis de réaliser, pour chaque écurie, un modèle d’étrier de frein visant à optimiser le rapport poids / rigidité souhaité.  Dans ce scénario, certaines équipes préféreront des étriers plus légers mais moins rigides, tandis que d’autres opteront pour des solutions plus traditionnelles offrant une rigidité et un poids supérieurs. Un équilibre délicat qui conduit Brembo à développer le système de freinage de chaque écurie de manière totalement autonome et distincte.  
 
La présence de capteurs permet aux équipes de connaître à tout moment la température des disques et des étriers.  Selon les valeurs détectées, les pilotes reçoivent des messages afin de modifier le brake balance (l’équilibre des freins) de leur monoplace : cette communication arrive en cas d’anomalie par rapport aux prévisions.
Quant aux plaquettes en carbone, en 2020 Brembo propose aux équipes le choix entre deux mélanges différents.  
 
Chaque équipe commande en moyenne de 10 à 15 jeux d’étriers Brembo par an : cette quantité permet de gérer en toute sécurité leur détérioration éventuelle et le manque de disponibilité de certains jeux pour la révision. En revanche, certaines écuries passent d’abord une commande réduite, en prévision d’un développement en cours de saison, suivie d’une commande ultérieure afin de disposer d’étriers optimisés.
 
La durée de vie d’un étrier de Formule 1 ne dépasse pas 10 000 km, au cours desquels sont à prévoir des révisions périodiques directement réalisées par Brembo dans ses ateliers de production. Côté matériau de friction, chaque équipe consomme de 150 à 300 disques et jusqu’à 600 plaquettes au cours d’une saison.
Brembo Parts close
Inscrivez-vous au bulletin d'information
Recevez toutes les informations sur les nouveaux produits, les contenus de support et toutes les nouveautés du monde Brembo.
Inscrivez-vous maintenant !