Actualités

Réveillez-vous, le printemps est arrivé !

19 mars 2019

Tous les points à contrôler pour bien entretenir vos freins

L'hiver peut laisser des traces sur le système de freinage de votre véhicule : voici quelques conseils pour savoir ce qu’il faut contrôler et comment entretenir vos disques, étriers et plaquettes de frein.
 
Après un hiver chargé d'humidité, de routes verglacées, de pluie et de froid, l'arrivée de la belle saison coïncide avec le réveil des sens. Une invitation à sortir de la torpeur hivernale et à profiter pleinement de la nature - et de l'amélioration des conditions de conduite. Toutefois, si la vue des collines en fleur vous invite à oublier les intempéries, il faut s'assurer que les conditions atmosphériques hivernales n'ont pas altéré l'état de vos disques et de vos plaquettes. L’effet cumulatif de la pluie, du froid et du verglas peuvent avoir accéléré la détérioration de certains composants du système de freinage. Au-delà du remplacement habituel des pneumatiques au printemps, il est également conseillé de prévenir l'usure de votre système de freinage en vérifiant l'absence de dysfonctionnements, grâce à une liste de contrôle spécifique. Mais comment repérer les éléments à contrôler, la présence de défauts mécaniques et l’entretien nécessaire ?  
 
 
Les signaux avant-coureurs : quand contrôler les freins ?
 
Certains signaux sont révélateurs de la détérioration du système de freinage : des bruits suspects et des phénomènes de vibration lors du freinage, la présence visible de rayures circulaires ou de criques sur la bande de freinage des disques, des symptômes de surchauffe et l'allumage du voyant de signalisation. Les contrôles périodiques habituels peuvent s'avérer insuffisants et, en présence de tels signaux, il est conseillé de ne pas attendre la révision pour exécuter un contrôle global des freins. Généralement, le contrôle du système de freinage est prévu tous les 15.000 à 20.000 km, mais l'effet prolongé des conditions atmosphériques hivernales a pu accélérer l'usure du système de freinage et rendre difficile une prévision d'éventuelles criticités. Il est donc conseillé de profiter du remplacement saisonnier des pneumatiques pour soumettre le véhicule à un contrôle approfondi des matériaux de friction et des autres composants dédiés à la sécurité active du véhicule.

Un autre élément à contrôler est le niveau du liquide de frein : ce dernier a en effet tendance à absorber l'humidité de l'environnement qui, au cours du temps, passe à travers les parois des flexibles hydrauliques. On peut alors parfois constater un abaissement du point d'ébullition du liquide de frein, avec tous les risques liés au phénomène de bouchon de vapeur (Vapour Lock) : l'ébullition du liquide entraîne un ressenti de pédale de frein spongieuse et une augmentation dramatique des distances de freinage dans les situations les plus critiques. Afin de prévenir ce problème, bien suivre les intervalles prescrits par le constructeur pour contrôler et vidanger votre liquide de frein s'avère d'une importance fondamentale.
 
 
Disques, étriers et plaquettes : l'entretien après le contrôle
 
Un contrôle des aspects physiques, comme l'épaisseur des disques et des plaquettes, s'avère également important. Afin de garantir les niveaux de sécurité nécessaires et les performances du disque, la bande de freinage ne doit jamais descendre en-dessous d’un seuil minimal d'épaisseur, identifié par le paramètre Minimum Thickness (Min TH). Ces considérations valent également pour les plaquettes : Les témoins d’usure électriques ou acoustiques et un contrôle attentif d'un mécanicien permettent de reconnaître les cas où le remplacement s'avère indispensable, en général, lorsque l'épaisseur des plaquettes est inférieure au seuil minimal conseillé par le constructeur. La vitesse d'usure moyenne de ce composant est deux fois plus rapide que pour un disque de frein, raison pour laquelle il faudra également mettre des plaquettes neuves à chaque remplacement de disques.
 
Les traces sur les étriers sont dues à la détérioration à laquelle ils sont soumis. Le processus de détérioration est accentué par les mois d'hiver avec ses routes mouillées, verglacées ou recouvertes de sel et de sable. Le sel fait fondre le verglas mais corrode les métaux, les vernis et les éléments en caoutchouc de l’étrier et du système de freinage. Pour éviter les défauts et les dysfonctionnements des étriers, adressez-vous à votre mécanicien de confiance pour un contrôle en profondeur. Brembo offre une large gamme d'étriers rénovés en tant que pièces de rechange, qui, avec des composants neufs, sont soumis à des essais fonctionnels spécifiques, de manière à satisfaire les mêmes standards techniques que les produits neufs d’origine.
 
Au printemps également, la sécurité au freinage est une priorité absolue. Depuis toujours, Brembo accorde une importance particulière à l'intégrité du système de freinage, en proposant des solutions innovantes pour améliorer la fiabilité des composants et réduire leur usure. Un exemple ? Les nouvelles plaquettes Brembo Xtra, conçues pour garantir confort et sécurité, même en cas de conduite sportive sur route, grâce à un matériau de friction spécifique intégrant 30 composants différents. En associant ces plaquettes aux disques Brembo Max ou Brembo Xtra, vous obtenez un freinage exceptionnel, que ce soit en terme de performances, de durée de vie ou de confort, et ce même pour les véhicules les plus sportifs.
 

L’efficacité des freins, c’est notre domaine de prédilection : mais pour conduire en toute sécurité, vous devez également être acteur. Gardez un œil sur votre système de freinage et profitez des changements de saisons pour décider si un entretien ou un remplacement de vos freins est nécessaire !
Brembo Parts close
Inscrivez-vous au bulletin d'information
Recevez toutes les informations sur les nouveaux produits, les contenus de support et toutes les nouveautés du monde Brembo.
Inscrivez-vous maintenant !